Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Mar

A Madame Hélène ABRACHY

Publié par Les Anciens de St Ad  - Catégories :  #Ils ont fait Saint-Ad.!


"La première image qui me vient à l’esprit quand je pense à Hélène Abrachy est celle de son sourire : un sourire accueillant qui met en confiance, un sourire qui ne peut être dissocié du timbre de sa voix, à la fois chaleureux et ferme, plein de douceur et de calme autorité. Car Hélène faisait partie de ces personnes dont on dit « qu’elles font autorité »."


"Quand elle est arrivée à Saint-Adjutor à la fin des années soixante, sortant de l’Institution Saint-Dominique qui venait de fermer en ville, Hélène devenait la seule Responsable femme dans un collège de garçons, dirigé par des hommes et qui durent accueillir du jour au lendemain les filles de Saint-Do !

Et bien, non seulement Hélène parvint à « faire son trou », comme l’on dit, mais elle apporta à la dynamique éducative de l’établissement un regard féminin qui était déjà étayé par une solide expérience éducative et qui fit du bien au collège.

Force de caractère donc, mais aussi sens de l’accueil et sens de l’écoute. Elle était capable de faire confiance, de rendre responsable et de faire grandir. Une enseignante qui la connaît bien me confiait récemment comment, à ses débuts, alors qu’elle était quelque peu désorientée par un élève difficile, elle se sentait entraînée à aller plus avant dans l’accompagnement de cet élève, uniquement par la façon simple, ferme et désarmante qu’Hélène avait de présenter l’enfant suivant un portrait toujours positif.

30 avril 1981 - avec Melle Hamon devant une maquette du Manoir fait par les écoliers

Plus personnellement, Hélène Abrachy est l’une des personnes qui m’a permis de devenir cadre éducatif. En 1972, un poste de Préfet de division est vacant. Le Père Chesne accepte ma candidature et est prêt à me confier la division des 5e/6e. Mais n’ayant pas encore fait mon service militaire, Hélène prendra en charge les 6e/5e en plus des primaires pour geler le poste pendant un an, le temps pour moi de revenir de l’armée.
C’est ainsi que de 1973 à 1992 nous avons été collègues et les souvenirs sont nombreux, bien sûr. Je repense, par exemple, à ce qu’on appelait la Commission d’entrée en sixième. C’était un conseil de classe regroupant les institutrices de CM 1 & 2 et des profs de sixième. Il y avait de temps en temps des cas d’élèves un peu difficiles, qui abordaient la sixième avec difficulté, petit niveau, caractère difficile, … Hélène trouvait toujours le moyen de faire ressortir des éléments positifs et donnait des pistes pour permettre à l’enfant de continuer à progresser.
Certains élèves, d’ailleurs, lui doivent beaucoup et plusieurs sont restés très attachés à elle. Je pense à Abel, qui est maintenant professeur d’H/G, je pense à Hubert, très intelligent mais très instable à cause de références familiales très floues, je pense à Reynald, à Florian, à Avner, qui avait un caractère déjà bien affirmé et à bien d’autres encore puisque qu’en vingt ans elle a accompagné près d’un millier d’élèves à l’entrée en sixième.
Et puis il y a bien d’autres souvenirs. Dans plusieurs domaines. Les repas de kermesse par exemple. C’est Hélène qui régentait l’organisation du grand repas des « Fêtes des familles ». Elle était un vrai majordome qui veillait à tout, avec fermeté et toujours avec le sourire.
Je terminerai en disant tout simplement que c’est une « grande dame » de Saint-Adjutor qui vient de nous quitter. Affaiblie par la maladie, quand je lui parlais au téléphone courant janvier, elle me tenait des paroles pleines de confiance et de sérénité.


Je garde son sourire et sa voix au fond de mon cœur."


Thierry DEJOIE
Commenter cet article

hervé duchenne 29/08/2009 05:10

c'était une super bonne femme, je garde encore son image dans mon esprit, surtout le punitionss... justifiées j'étais un vialin petit salopard, çà me touche vraiment qu'elle ne soit plus là