Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Mar

SOUVENIRS D'UN ANCIEN ELEVE QUI FUT PRESIDENT DE L'ASSOCIATION DE 1965 A 1971 : BERNARD MERCKX

Publié par Les Anciens de St Ad  - Catégories :  #Nouvelles d'Anciens

J'ai eu l'occasion d'être en contact avec Monsieur Bernard MERCKX, ancien élève dans les années 40 et un de mes prédécesseurs à la tête de l'Association, de 1965 à 1971.
Il m'a fait parvenir quelques uns de ses souvenirs lorsqu'il était élève dans les débuts de Saint Adjutor.
Je vous laisse le plaisir de les lire... Renaud DELAMARE


En Octobre 44, ce sont les élèves qui, avec la voiture à cheval de la maison CORNU, déménageur, ont déménagé le matériel de la rue Samson au rez de chaussée du manoir, le premier étage étant réservé à l'internat. Le manoir ayant été occupé par les Allemands, ceux-ci avaient creusé des feuillets dans un bosquet de noisetiers côté deuxième partie du jardin vers "la ferme".

Évidement nous n'avions pas le droit de traîner dans ce côté de jardin.

L'un d'entre nous, bravant l'interdiction est tombé dans le trou....avec les conséquences que l'on devine.

Un jour, les clous retenant les poignées de porte ont été enlevés par un quidam, si bien que lorsque l'on fermait une porte, la poignée nous restait dans la main....; bien évidement les bons pères ont demandé à l'auteur de ce méfait de se dénoncer avant telle heure du soir sinon colle générale après dîner; François Marin s'est dénoncé mais il n'a pas été cru si bien que nous avons gratté jusqu'à 1ou 2 h du matin...et l'auteur ne s'est pas dénoncé.


Un jour d'hiver, Monsieur HEREROS (BOYOU) qui allumait, avec un autre homme dont je ne sais plus le nom, les poêles de chaque classe dans les baraquements en bois, a reçu un jet d'extincteur dans les yeux. Ils voulaient éteindre un début d'incendie. Le lendemain et les jours suivant ce sont deux ou trois élèves qui les ont remplacé vers 6h30/7 h du matin...


Il est arrivé, en été, que n'ayant plus d'eau, les internes allaient faire une très sobre toilette dans le jardin en face de la chapelle car il y avait là une citerne dont l'ancien propriétaire, maraîcher, se servait pour arroser ses légumes...


Bernard MERCKX

Commenter cet article